Cantor

…au chômage. Le travail de Cantor -de musicien d’église- (appelée encore Maître de Chapelle) n’existe quasiment pas en France contrairement à des pays comme l’Allemagne, la Suisse, la Suède, où sont aussi dispensées les formations universitaires… Mais il y a quelques exceptions, notamment sur de grosses paroisses attentives à une qualité liturgique et qui en ont les moyens.

Le diocèse de Grenoble-Vienne n’a actuellement aucun poste de Cantor (Maître de Chapelle). L’animation liturgique, à part à l’orgue, n’y est pas faite par des professionnels de la musique liturgique mais par des amateurs.